Contact

Association sportive et culturelle "Ligue de Croche"
île de la Réunion-France
 
Mail: -> Cliquez ici <-

 Plus...

.Téléchargez la codification authentique de la croche (dans son style de préhension uniquement)

Présentation

Ligue de Croche

Disciplines à la loupe

La Croche en détail

Rencontre avec...

Fermer Les compétiteurs

Fermer Les professeurs

Webmaster - Infos

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
20 Abonnés

Téléchargements

Si le lien ne fonctionne pas, contactez le webmestre pour l'en informer.

Fermer Codification/Règlementation Croche

La règlementation de la croche (la lutte traditionnelle réunionnaise), précisée par rapport à la version de 2006 (celle du livre paru aux éditions Azalées) et mise à jour suite aux premiers championnats de la Réunion (du 1er juin 2008).

Codification/Règlementation de la croche(??? ko)Téléchargé 151 foisTélécharger

Codification / réglementation de la Croche

mise à jour après les 5èmes championnats de la Réunion du 20 mai 2012

 

 

Dispositions générales

 

Article 1 - Définition

 

Le style de lutte réunionnais « La Croche » est un sport de combat de préhension (sans frappe) dans lequel les crocheurs se mesurent selon leur catégorie d’âge et de poids, dans un environnement sécurisé.

Eu égard à la tradition, l’esprit d’opposition franc et loyal qui a toujours prévalu dans le passé sera préservé.

 

 

Article 2 – Le  plateau de compétition

 

Une aire de combat et une zone de protection, constituées d’un même tapis -- souple et recouvert d’une même bâche -- composent le plateau sur lequel se déroulent les combats.

L’aire de combat est circulaire : 9m de diamètre pour les juniors-seniors ; 6m de diamètre pour les catégories inférieures. La largeur de la protection est de 1m50.

 

 

Article 3 - Qualification du crocheur

 

Tout crocheur engagé dans une compétition organisée dans le cadre du présent règlement doit :

-          être détenteur d’une licence sportive de la Fédération Française de Lutte pour la saison en cours ;

-          présenter un certificat médical d’aptitude physique ;

-          satisfaire aux conditions de pesée, de sécurité et de santé.

 

 

Article 4 - Catégories d’âge et de poids

 

Les catégories poussins, benjamins, minimes, cadets, juniors, seniors sont conformes aux tranches d’âge de la Fédération de tutelle.

 

Les catégories de poids sont les suivantes :

 

Benjamins 12/13 ans              -35           -40      -45        -50        -55      -60      + 60

 

Minimes  14/15 ans                -40           -45      -50        -55        -60      -65     +65

 

Cadets  16/17 ans                   -50           -55      -60      -65          -70      -75      + 75

 

Juniors/seniors/vétérans          -55           -60      -66      -74          -84      -96      -120

 

Féminines/J/S                         -48         -55      -63       -72          -80

Article 5 - Le surclassement

 

Aucun surclassement n’est autorisé chez les poussins, benjamins, minimes et cadets.

Pour les autres catégories, le surclassement  d’âge et de poids n’est autorisé que dans la catégorie immédiatement supérieure.

Sur le plan national et international, seuls les juniors et seniors pourront participer aux compétitions « toutes catégories ».

Dans le cadre régional, pourront être organisées des rencontres « toutes catégories » de poids, par classe d’âge.

 

 

Article 6 - La pesée

 

Dans le cadre de rencontres amicales, le poids et l’âge des crocheurs seront directement notés sur leur fiche d’engagement par le responsable de la délégation.

 

Dans le cadre d’une compétition officielle, la pesée s’effectuera par une commission officielle (jury), le matin au moins 1heure 30 avant le début des épreuves. Le crocheur, licencié dans un club, se présentera en sous-vêtement et pieds nus, en possession d’une pièce d’identité. Dès la fin des formalités, le jury procédera au tirage au sort en vue de la constitution des poules et des appariements.

 

 

Article 7 - La tenue

 

Le crocheur doit se présenter au bord de l’aire de combat en tenue moulante, aussi bien pour le short que pour le maillot, de couleur rouge pour l’un, bleu pour l’autre.  Il sera pieds nus, sans objet susceptible d’être dangereux pour lui et son adversaire.

Selon le tirage au sort, le premier nommé portera un maillot de couleur rouge, le second portera un maillot de couleur bleu.

Le haut de la tenue pourra offrir une surface sur laquelle pourront apparaître  le nom du club et le(s) éventuel(s) sponsor(s).


Remarque : une tolérance pour le bas de la tenue permettra de se présenter en short non moulant (type boxe), bermuda (type grappling) ou pantalon (type judo) du moment que ceux-ci ne risqueront pas de blesser les combattants (pièces métalliques, etc.).

 

Article 8 - Le défi

 

Dans le cadre de rencontres amicales, le système du défi traditionnel aura la possibilité d’être retenu. Les crocheurs d’une même catégorie d’âge (ou voisines) seront alors disposés en cercle, toutes catégories de poids confondues. L’un d’entre eux se lèvera et demandera  : « Ou tire ? ». Le défié répondra : « Mi tire ! », et les deux combattants se feront face, prêts à lutter au signal de l’arbitre : « Allons ! ».

 

 

 

 

 

 

Déroulement technique du combat

 

Article 9 – La commission technique

 

Lors de compétitions officielles, une commission technique est créée afin de désigner le jury ou les officiels en charge des rencontres, des réclamations et de l’homologation des résultats. Les chefs de délégations (ou les représentants) de clubs ou de pays composeront cette commission.

 

 

Article 10 – Le Jury

 

Le jury ou officiels techniques est chargé d’assurer le bon déroulement des rencontres et de diriger les combats.

 

-          Le combat est dirigé par quatre officiels : un arbitre principal et son adjoint, plus un juge, le tout sous le contrôle d’un Président de jury.

1.      un arbitre central qui attribue/propose les points et dirige le combat ;

2.      un arbitre adjoint centré sur la sécurité des combattants (sorties et techniques de renoncement) ;

3.      un juge qui travaille en collaboration avec l’arbitre central et tient la feuille de match ;

4.      un président du jury qui coordonne toutes les activités du jury.

 

 

Article 11 - Durée du combat

 

Benjamins / Minimes / Cadets : 2 périodes de 2 minutes avec une pause de 30 secondes

 

Juniors / Seniors : 1 période de 5 minutes.

 

 

Article 12 –  Appel et Présentation

 

Les deux crocheurs sont invités à se présenter au centre du tapis pour vérification des tenues. Ils auront 3 minutes pour répondre à l’appel. Ensuite, l’arbitre donnera les consignes propres au combat, demandera aux deux combattants de se saluer et annoncera le début du combat en disant « Allons ».  Pendant toute la durée de l’assaut, les crocheurs obéiront aux gestes et aux termes utilisés par l’arbitre (cf. Annexe I : « Termes et Gestes de l’Arbitre »). 

L’entraîneur pourra conseiller son crocheur en restant dans son coin. Toute obstruction au combat et toute altercation en direction d’un membre du jury seront sanctionnées comme il se doit (règlement FFL) :

-          avertissement

-          exclusion de la proximité de l’aire de combat

-          exclusion définitive de la compétition.

 

 

 

 

 

Article 13 - Classification des techniques

 

Les techniques utilisées dans « La Croche » sont regroupées en trois domaines :

 

-          « caler » : toutes les formes d’action permettant de projeter et/ou d’amener l’adversaire au sol

-          « traper » : toutes les formes d’action permettant d’immobiliser et de contrôler ainsi l’adversaire au sol

-          « laclé » : toutes les formes d’action permettant d’aboutir à la soumission (clés de bras, de jambes et étranglements).

 

Selon la catégorie d’âge, les crocheurs effectueront les techniques permises par le règlement  (cf. article 16 – Les Interdits).

 

 

Article 14 – Points techniques

 

-          Les projections (projection de grande amplitude - 2 pieds décollés): 2 points

Remarque : dans le cas d’une projection par soulever de terre dans la fourche, les 2 points seront attribués si et seulement si, dans l’action, le corps de l’adversaire a été hissé jusqu’au niveau des épaules de l’attaquant)

 

-          Les amenés au sol parfaitement exécutés: 1 point. (projection simple)

Remarque :  dans le cas d’un amené à terre avec passage arrière, le point sera

attribué si et seulement si l’attaquant crochète les deux jambes (ciseaux).

 

-          Les contrôles et immobilisations confirmés : 1 point

Remarque : dans le cas d’immobilisations enchaînées au sol, différentes, successives

et tenues 3 secondes chaque fois, sera pris en considération la variété des techniques.

 

-          Les pénalités : 1 point

 

-          Le renoncement jugé par l’arbitre et l’abandon annoncé par un crocheur déboucheront         

      immédiatement sur la fin du combat.

 

Article 15 – Continuation du combat et sortie

 

Au cours du combat, les techniques sont appréciées par l’arbitre et validées par le juge (feuille de match) avec confirmation du Président du jury. Debout, toute action engagée avec un pied en dehors de l’aire de combat sera annulée. Toutefois, toute action engagée de l’intérieur (4 pieds pour le combat debout, les épaules et le corps des combattants pour le combat au sol) et se terminant dans la zone de protection sera prise en considération sans pour autant dépasser la durée de 3 secondes. Le combat sera alors arrêté (sortie) et reprendra au centre dans la position debout.

 

Au bout de 10 secondes d’une même immobilisation au sol sans changement de position, l’arbitre fera relever les deux crocheurs et le combat reprendra debout.

Dans le cas où le crocheur dominant se trouve enserré dans la fourche de son adversaire couché sur le dos et que la situation perdure également 10 secondes sans action déterminante, l’arbitre fera relever les deux combattants et le combat reprendra debout au centre du tapis.

 

Article 16 – Les interdits

 

En dehors des actions autorisées par le règlement (projections, clefs de bras, clefs de jambes, étranglements par les bras et/ou les jambes), il est interdit de faire volontairement mal sur toute autre partie du corps et de prendre délibérément une attitude non combative.

 Exemples :

-          Tirer les cheveux, pincer, tordre les doigts, les orteils, griffer,  mordre, agir sur les yeux, les oreilles, frapper, cracher, saisir la tenue, se cramponner au tapis, …

-          Interrompre le combat, sortir volontairement, parler à son adversaire, apostropher l’arbitre, le public, …. 

 

Selon la catégorie d’âge, certaines techniques ne pourront être réalisées :

-          Sont autorisées les actions en « caler » et « traper » chez les benjamins ;

-          Les clefs de bras (« la clé ») seront permises chez les minimes ; les clefs de cheville dans l’axe de la jambe chez les cadets ;

-          Les étranglements seront possibles à partir de la catégorie « junior ».

 

Selon la gravité de la faute, l’arbitre, en accord avec les deux juges attribuera une pénalité / avertissement équivalent à un point technique pour l’adversaire. Au 3° avertissement, le crocheur sera disqualifié et son adversaire sera déclaré vainqueur.

 

Dans le cas d’une blessure empêchant la poursuite du combat, plusieurs cas de figure :

 

-          Si la blessure a été provoquée volontairement : disqualification du fautif.

-          Si la blessure a été provoquée involontairement mais sur une technique interdite (doigts dans les yeux, torsion d’un doigt, …), un point de pénalité contre le fautif sera attribué au blessé et le résultat du combat sera décidé en fonction du pointage au moment de l’arrêt.

-          Si la blessure a été provoquée involontairement mais sur une technique autorisée (projection, clé articulaire …), le combattant blessé sera déclaré perdant avant la limite « sur blessure ».

 

 

Article 17 – La  passivité

 

Toute fuite de prise évidente (refus de contact à plusieurs reprises) et toute fuite de tapis (3ème constat de  pieds à l’extérieur dans le combat debout) seront sanctionnées par l’annonce d’une passivité et l’attribution d’un point pour l’adversaire. En accord avec le juge, l’arbitre arrêtera le combat et signalera la faute  (1 pt).

 

Toute fuite évidente (sortie volontaire du tapis) dans le cas d’une prise pouvant donner la victoire à l’adversaire (étranglement, clé articulaire engagée …) sera sanctionnée par l’attribution d’un point de pénalité. Puis le combat reprendra debout au centre du tapis.

 

 

 

Article 18 - La victoire

 

La victoire est obtenue dans les cas suivants :

a) avant la fin du temps réglementaire  « GV = Grande Victoire » :

-          par renoncement et / ou abandon ;

-          aux points, au moment de l’attribution du 10ème point d’écart ; par « supériorité technique ».

 

b) à la fin du temps réglementaire  « PV = Petite Victoire » :

      -   aux points

 

c) dans le cas d’égalité de point(s), un « match nul » peut être déclaré s’il s’agit d’un match de 

    poule (mini-championnat) ; mais lors des phases finales (à élimination directe), il faudra

    trancher : la victoire sera attribuée au crocheur qui marquera en premier pendant la

    prolongation (au « point en or »).

 

d) par disqualification au moment de l’attribution du 3ème avertissement

 

 

Article 19 – Le classement

 

Les crocheurs étant regroupés dans une même poule de niveau (catégorie d’âge et de poids), à l’issue de chaque combat, des points de classement sont attribués à chacun d’entre eux :

-          Le vainqueur par GV recevra 4 points. Le vaincu 0 point.

-          Le vainqueur par PV, disqualification ou abandon recevra 3 points. Le vaincu recevra 1 point.

-          Dans le cas d’un match nul, chaque crocheur recevra 2 points de classement.

 

Au delà de cinq combattants, constitution de x poules de trois ou quatre crocheurs.

 

Le crocheur ayant obtenu le plus de points de classement sera déclaré 1er de la poule, puis suivra le 2ème, le 3ème, etc. Dans le cas d’égalité de point, sera pris en compte le résultat de leur propre rencontre. En cas de match nul entre les deux, la vitesse des victoires avant la limite permettra de les départager ; ou la différence de points totale récoltée sur l’ensemble des combats de poule.

 

Ensuite les premiers de chaque poule disputeront la phase finale dans une poule unique avec élimination directe. Si deux poules : « grande finale » pour la première et deuxième places entre les vainqueurs de chaque poule et « petite finale » pour les troisième et quatrième places entre les 2èmes.


Codification/Règlementation de la croche au 23 mai 2012 (??? ko)Téléchargé 20 foisTélécharger

Voici le règlement de la croche qui sera appliqué tout au long de la saison 2013/2014 jusqu'aux 2èmes championnats de l'Océan Indien de Croche.

Il comprend :
- des clarifications pour répondre aux questions posées par différents compétiteurs et/ou entraîneurs
- et les nouvelles catégories de poids seniors décidées par la FILA en début de saison 2013/2014 lorsque la lutte a failli être retirée du programme olympique. Pour les messieurs, la croche appliquera celles de la lutte gréco-romaine (57, 67, 77, 87, 97 et 130kg) et pour les dames celles de la lutte libre féminine (48, 52, 56, 61, 66 et 72kg).

Source : www.lacroche.re/file/Codification%202013%202014.doc

Codification/Règlementation de la croche saison 2013/2014(0 ko)Téléchargé 56 foisTélécharger


Codification/Règlementation de la croche à partir de la saison 2014/2015(??? ko)Téléchargé 61 foisTélécharger

Fermer Codification/Règlementation Kourach

Codification/Règlementation du Kourach (la lutte traditionnelle d'Ouzbékistan) selon l'UFOLEP, la fédération multisport qui représnete cette discipline de portée internationale (déjà 120 pays membres de l'IKA) en France.

Codification/Règlementation du Kourach UFOLEP(??? ko)Téléchargé 36 foisTélécharger

Fermer Combats de croche

Historique de tous les combats de la lutte traditionnelle réunionnaise "la croche" depuis l'adoption de la règlementation sportive moderne (en 2006) jusqu'aux 1ers championnats de la Réunion officiels du 1er juin 2008.

Historique des combats de croche 2006-2008(??? ko)Téléchargé 177 foisTélécharger

Fermer Manuel de Lutte Africaine

Manuel de Lutte Africaine - Tome 1 , par A.Badji, N. N'Long et F. Rubio

 

Téléchargeable à l'adressehttp://www.lacroche.re/file/Manuel%20Lutte%20Africaine%20T1.pdf



Manuel de Lutte Africaine - Tome 1(??? ko)Téléchargé 14 foisTélécharger

Manuel de Lutte Africaine - Tome 2 , par Frédéric Rubio

 

Téléchargeable à l'adressehttp://www.lacroche.re/file/Manuel%20de%20Lutte%20Africaine%20T%202.pdf

Manuel de Lutte Africaine - Tome 2(??? ko)Téléchargé 16 foisTélécharger

Ils soutiennent La Croche

Préférences


Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 134 membres


Connectés :

( personne )

Recherche




Visites

 542485 visiteurs

 9 visiteurs en ligne

Sondage

Votez pour votre sport préféré
 
La croche / Lutte
Muay Thaï / Muay Boran
Taïdo
Karaté Tai Jiquan
Yoseikan-Budo
Autres...
Résultats

Revue de presse

Haut