Contact

Association sportive et culturelle "Ligue de Croche"
île de la Réunion-France
 
Mail: -> Cliquez ici <-

 Plus...

.Téléchargez la codification authentique de la croche (dans son style de préhension uniquement)

Présentation

Ligue de Croche

Disciplines à la loupe

La Croche en détail

Rencontre avec...

Fermer Les compétiteurs

Fermer Les professeurs

Webmaster - Infos

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
20 Abonnés

Nouvelles


Les favoris des statistiques - par jeronimo le 15/09/2016 @ 07:47

Pour la plus importante compétition de croche de ces 10 dernières années, les 9èmes Jeux des Îles de l'Océan Indien, aucun Malgache n'avait pu faire le déplacement ... pour raison financière.

C'était un drame que la Ligue de Croche a voulu réparer en organisant les 3èmes championnats de l'océan Indien à Tananarive (après ceux de Maurice en 2012 et 2014).

Quels étaient les favoris des statistiques après les championnats de la Réunion (22 mai 2016) et les championnats de Maurice (17 juillet 2016) ?

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Messieurs 

Catégorie 50kg :
Aucun champion ne fut désigné :
- ni à la Réunion où on attendait que le très jeune Dawson Blard confirme après les JIOI,
- ni à Maurice où Shane Deschambeaux, surclassé chez les 54kg en croche traditionnelle et chez les 59kg en croche bataille, aurait fait un excellent représentant.

Catégorie 54kg :
Le vainqueur des championnats 2016 de Maurice est Muqtadir Bhugaloo. Il aurait été le favori des 3èmes championnats de l'océan Indien de croche. En effet, sur la décennie 2006-2016, les statistiques le placent à la quatrième place juste derrière ses compatriotes Amit Niraj Jugmohansingh, l'invaincu Bhirsing Yudish Sookhoo et le double vice-champion de l'océan Indien Johan Comolle.
On aurait aimé le voir face aux Malgaches François Rakotoarinala (triple médaillé aux Jeux des Îles de l'Océan Indien) et Bienvenu Andriamalala (plusieurs fois vice-champion d'Afrique de lutte olympique).

Catégorie 59kg :
Le champion de la Réunion 2016, Sébastien Turpin, est quasiment le meilleur de la catégorie sur l'ensemble de la décennie. Il n'est devancé que d'un cheveu dans les statistiques 2006-2016 par le Mauricien Emmanuel Dookhit qui compte le double de combats à son palmarès. Sébastien Turpin aurait été le favori de la catégorie s'il avait fait le déplacement.
Son rival le champion de Maurice 2016, Grégory Marie, est n°9 dans ces mêmes statistiques, un peu derrière le Réunionnais Dylan Latchimy-Anandy (n°7) qui est l'éternel dauphin de Sébastien Turpin.

Catégorie 65kg :
Le champion de la Réunion 2016 Lewis Bordier est classé n°6 dans les statistiques 2006-2016; juste derrière le judoka mauricien Pascal Laurent. Tous deux ont été les plus coriaces rivaux d'Antoine Delpuech (n°1 de ce classement).
Pas de champion mauricien 2016 dans la catégorie.
Le Réunionnais Lewis Bordier était favori de la compétition (faute d'avoir des informations sur les rivaux malgaches).

Catégorie 71kg :
Dans les statistiques 2006-2016, le champion de Maurice 2016 Rayan Proag est classé n°10 de la catégorie juste derrière le Malgache Lalaina Rakotoarison (n°9) et les Réunionnais Thomas Payet (n°7) et Fabien Carron (n°8) qui ont occupé respectivement les 3ème et 2ème place du podium lors des championnats de la Réunion 2016.
Si le champion de la Réunion 2016, Wilfrid Sellaye (classé n°1 sur l'ensemble de la décennie) avait pu se libérer pour aller à Madagascar, c'est lui qui aurait été favori.

Catégorie 77kg :
Le champion de la Réunion 2016 est Anthony Lebreton. Dans les statistiques, il est classé 4ème sur l'ensemble de la décennie; seulement devancé par le Mauricien John Nanon et les Réunionnais Giovany Sorlier et Lino Charlettine.
Pas de champion de Maurice dans cette catégorie.
Le Réunionnais sera favori de la catégorie à Madagascar.

Catégorie 84kg :
En seulement 3 combats officiels, le champion de la Réunion 2016, Nicolas "Tico" Grondin, est entré dans le top10 de la catégorie 84kg sur l'ensemble de la décennie (n°9 plus précisément).
Son homologue mauricien, l'ex-judoka et désormais ju-jitsuka Jonathan Charlot est plus expérimenté et déjà classé n°4.
Faute de bien connaître le ou les Malgaches de la catégorie, c'est Jonathan Charlot qui sera le favori de l'épreuve. 

Catégorie 92kg :
Le champion de la Réunion 2016, Christopher Armouet, est classé n°4 de la décennie d'après les statistiques.
Pas de champion de Maurice dans cette catégorie, cette année.
Faute de bien connaître le ou les Malgaches de la catégorie, c'est Christopher Armouet qui sera le favori de l'épreuve.

Catégorie 100kg :
Le champion de la Réunion 2016 est Loïc Bijoux. Ses performances en 92kg et 100kg lui permettent d'être classé n°1 de la catégorie sur l'ensemble de la décennie.
Son homologue mauricien, le Rodriguais Jeff Ravina est classé n°3 de cette même catégorie pour la période 2006-2016.
Une opposition entre les deux et les rivaux malgaches aurait été somptueuse. Mais hélas, Jeff Ravina ne sera pas du voyage.
Le favori de l'épreuve sera Loïc Bijoux, faute de bien connaître les engagés malgaches.

Catégorie "Plus de 100kg" :
Pas de champion cette année; ni à la Réunion, ni à Maurice.

La croche bataille : des tests-matchs à la première compétition nationale. - par jeronimo le 14/09/2016 @ 10:00

Tests-matchs du 20 juin 2015

Présentation de la discipline
Lesamedi 20 juin 2015, une journée de formation s'était tenue augymnase Manès du Port. Elle s'adressait aux arbitres et compétiteurs, licenciés à la Ligue de Croche, venus de différentsclubs de l'île de la Réunion).

La croche est lalutte traditionnelle de la Réunion. Elle se pratiquait jadis sur lesable (dans les Bas) ou sur l'herbe (dans les Hauts), sans saisie surles vêtements, avec poursuite du combat au sol, dès le plus jeuneâge (enfance et adolescence) et continuait à être pratiquée chezles jeunes adultes. 

Lorsque les témoignages des anciens pratiquantsont été recueillis (de 2002 à 2005), pour aboutir au livre "Lacroche - Lutte traditionnelle réunionnaise" publié en 2006, ila été constaté que chaque groupe géographique, chaque époque,avait sa gamme technique (clés articulaires, strangulations ...),son vocabulaire, ses codes. Une synthèse a été rédigée par FrédéricRubio (expert international des luttes traditionnelles, africainesnotamment) et la codification/règlementation a été affinée au fildes années de compétitions (depuis 2006).
 
Neuf ans plus tard, en 2015,les cadres de la Ligue de Croche ont souhaité compléter la règlementation en ajoutant undeuxième style de croche qui, parce que sa pratique étaitminoritaire, n'avait pas été retenu en 2006 (mais figurait tout demême dans le livre, notamment avec le témoignage de 2002 de M.Duriès, alors âgé de 88 ans). 

Il s'agit d'un style de croche avecfrappes, qui n'était pratiqué que parmi les membres de lacommunauté afro-malgache, généralement par de jeunes hommes adultes. Al'époque du recueil des témoignages (début 2000), les témoinsétaient déjà âgés de 80-90 ans bien que d'autres témoins découverts plus tard (dans les années 2010) oscillent encore autour de 60 ans.

A noter qu'un débat existait (et existe encoreaujourd'hui)  autour de ce style avec frappes. Certainsl'appelaient naturellement "la croche", d'autres disaientque ce n'était pas de la croche mais plutôt de la "bagarre"(de la "batay" en créole). Le compromis a été trouvé grâce à l'appellation "croche bataille (qu'on peut aussi écrire "kros batay").

Pour qu'un point soit validé, ilfaut que les juges autour du tapis lèvent la main (avec unbandeau rouge ou bleu) et que la table des officiels le note sur lafeuille de match. 

1) Dans la formule éducative, on privilégie la précision : une touche du pied ou du poing au corps/jambes, une projection clairement réussie ouune immobilisation tenue 3 secondes donnent 1 point. Une touchedu pied ou du poing à la tête ou une projection de grand amplitudedonnent 2 points.

2) Dans la formule combat, on privilégiera l'efficacité : un coup net, une projection clairement réussie ouune immobilisation tenue 3 secondes donnent 1 point. Un coupprovoquant un déséquilibre ou une projection de grand amplitudedonnent 2 points.

Résultats des matchs-tests dans les différentes catégories depoids de la croche :
Catégorie "jusqu'à 50kg"
 
*Dawson Blard (48kg, AWCKJKDMV) bat Adam Fontaine (50kg, AWKJKDMV) parrenoncement alors qu'il était mené 5 à 11.

 Catégorie"jusqu'à 71kg"
 
* Thomas Payet (67kg, Idée Verte) batEric Payet (67kg, AWCKJKDMV) aux points 9 à 3.* Antoine Delpuech(67kg, LSGR) bat Samuel Ravix (69kg, AWCKJKDMV) aux points 11 à 4.
* Antoine Delpuech (67kg, LSGR) et Thomas Payet (67kg, Idée Verte)font match nul 7 à 7.
* Johann Esther (71kg, MTP Team Expédito)bat Antoine Delpuech (67kg, LSGR) aux points 15 à 4.

Catégorie"jusqu'à 77kg"
 
* Vincent Técher (77kg, AWCKJKDMV) batJean Prosper Baleya (77kg, MTP Team Expédito) aux points 6 à 5.
*Jean Prosper Baleya (77kg, MTP Team Expédito) bat Mathias Rivière(70kg, AWCKJKDMV) aux points 6 à 4.

Première compétition nationale de croche bataille : les championnats de Maurice du 17 juillet 2016

DAMES - CROCHE BATAILLE

La « croche bataille » est une synthèseréunionnaise de la croche traditionnelle (ne comportant que des techniques depréhension, debout et au sol) et du moraingy malgache, sakalava plusprécisément, importé à la Réunion à l’époque de l’esclavage ou de l’engagisme(le moraingy est une forme de boxe pieds-poings). Le résultat dénommé« croche bataille » est un sport de combat complet.
Il avait été règlementé et testé pour la première fois à laRéunion le 20/06/2015 lors d’une formation d’arbitres. Il s’agissait alors detests-matchs avec des combattants volontaires ; sans recherche de ko.
A Maurice, pour la première fois, cette formule sansrecherche de ko / à la touche, appelée « croche bataille éducative »,a été adoptée dans une compétition. :
- touches à la tête : 2 points
- touches au corps et aux jambes : 1 point
- projections de grande amplitude : 2 points
- projections simples : 1 point
- immobilisations au sol tenues 3 secondes : 1 point
- toutes techniques de strangulation autorisées
- toutes techniques de clés articulaires autorisées (saufsur les doigts)

A noter que la règle optionnelle de « supérioritétechnique » n’a pas été appliquée contrairement à la compétition de crochetraditionnelle. Le seuil, en croche bataille pourrait à l’avenir être placé à20 points d’écart (au lieu des 10 en croche traditionnelle) : un totalcorrespondant à 10+10 (techniques de percussion + techniques de préhension).

Voici les résultats détaillés et les premières championneset premiers champions (pionnières et pionniers) dans ce deuxième style decroche.

Catégorie « jusqu’à 50kg »

* Ranini Cundasawmy (BMA ; 49,5kg) bat NiveshaBrambodary (BMA ; 48kg) aux points 22 à 5.
* Nivesha Brambodary (BMA ; 48kg) bat Lucie Puddoo(BMA ; 50kg) aux points 18 à 5.
* Ranini Cundasawmy (BMA ; 49,5kg) bat Lucie Puddoo(BMA ; 50kg) aux points 32 à 1.

Or :Ranini Cundasawmy
Argent :Nivesha Brambodary
Bronze :Lucie Puddoo

Remarque : Le score fleuve 32 à 1 correspondrait à unesupériorité technique.


Catégorie « jusqu’à 59kg »

* Sneha Jogarah (BMA ; 56kg) bat Emilie Lenette(BMA ; 53,3kg) aux points 25 à 12.

Or : Sneha Jogarah
Argent : Emilie Lenette

Catégorie « jusqu’à 65kg »

* Chandrine Perrine (MJJF ; 65kg) bat Aurore Lenette(BMA ; 63,6kg) en 2’00’’ environ par soumission alors que le score étaitde 7 à 7.

Or : Chandrine Perrine
Argent : Aurore Lenette


MESSIEURS - CROCHE BATAILLE

Catégorie « jusqu’à 59kg »

* Grégory Marie (Club du Nord ; 56kg) bat NikeithBrambodary (BMA ; 56,8kg) aux points 12 à 2.
* Shandil Ramgutty (MJJF ; 59kg) et Shane Deschambeaux(Club du Nord ; 50kg) font match nul 9 à 9.
* Shandil Ramgutty (MJJF ; 59kg) bat Grégory Marie(Club du Nord ; 56kg) aux points 10 à 8.
* Shane Deschambeaux (Club du Nord ; 50kg) bat NikeithBrambodary (BMA ; 56,8kg) aux points 25 à 1.
* Grégory Marie (Club du Nord ; 56kg) bat ShaneDescahmbeaux (Club du Nord ; 50kg) aux points 9 à 7.
* Shandil Ramgutty (MJJF) bat Nikeith Brambodary (BMA ;56,8kg) par soumission (temps non communiqué) alors qu’il menait aux points 10à 1.

Or :Shandil Ramgutty
ArgentGrégory Marie
Bronze :Shane Deschambeaux.

Shane Deschambeaux a été désigné comme le meilleurtechnicien de la compétition masculine de « croche bataille » parsensei Nuvin Proag (président de la Mauritius Ju-Jitsu Federation). Il fautrappeler qu’il est issu de la catégorie « 50kg » et qu’il a combattuen croche traditionnelle chez les « 54kg » (une catégorie au-dessusde la sienne) puis chez les « 59kg » en croche bataille (deuxcatégories au-dessus de la sienne).
Shane Deschambeaux signe d’ailleurs une victoire 25 à 1digne d’une victoire par supériorité technique.


Catégorie « jusqu’à 71kg »

* Rayan Proag (MJJF ; 67kg) bat Yohann Moonsamy(BMA ; 69,9kg) aux points 13 à 7.

Désigné comme le meilleur combat de la compétition parsensei Nuvin Proag.


Catégorie « jusqu’à 84kg »

* Stéphano Batour (BMA ; 74,9kg) bat Jean-Paul Azie(Club du Nord ; 82kg) par forfait


Catégorie « jusqu’à 100kg »

* Akilesh Banthooa (Club du Nord ; 84kg) bat JeffRavina (MJJF ; 96kg) aux points 20 à 3.
* Jonathan Charlot (MJJF ; 83kg) bat Selvyn Ramasawmy(BMA ; 87,8kg) en 1’10’’ alors qu’il menait au score 5 à 0.
* Jonathan Charlot (MJJF ; 83kg) bat Jeff Ravina(MJJF ; 96kg) par abandon alors qu’il menait au score 10 à 0.
* Akilesh Banthooa (Club du Nord ; 84kg) bat SelvynRamasawmy (BMA ; 87,8kg) aux points 13 à 5.
* bat Jeff Ravina (MJJF ; 96kg) bat Ramasawmy(BMA ; 87,8kg) aux points 2 à 1.
* Jonathan Charlot (MJJF ; 83kg) bat Akilesh Banthooa(Club du Nord ; 84kg) aux points 20 à 6.

Or :Jonathan Charlot
Argent :Akilesh Banthooa
Bronze : JeffRavina


Compte-rendu détaillé des trois championnats 2016 Réunion, Maurice et Océan Indien - Partie 3 - par jeronimo le 13/09/2016 @ 13:21



Championnats nationaux de Maurice 2016

MESSIEURS – CROCHE TRADITIONNELLE

Catégorie « jusqu’à 54 kg »

Deux combattants de la catégorie 50kg et deux combattants dela catégorie 54kg sont regroupés car il faut trois compétiteurs minimum pourvalider un catégorie ; de quoi remplir un podium.

* Muqtadir Bhugaloo (Rose-Belle ju-jitsu ; 53,7 kg) batKevindra Sewdutt (Rose-Belle ju-jitsu ; 52kg) en 0’48’’ alors qu’il menait1 à 0.
* Shane Deschambeaux (Club du Nord; 50kg) bat NirvanTahksheel Alleck (Rose-Belle ju-jitsu ; 50kg) en 1’57’’ alors qu’il menait2 à 0 au score.
* Muqtadir Bhugaloo (Rose-Belle ju-jitsu ; 53,7 kg) batNirvan Tahksheel Alleck (Rose-Belle ju-jitsu ; 50kg) en 0’49’’ alors qu’ilmenait 4 à 0.
* Shane Deschambeaux (Club du Nord; 50kg) bat KevindraSewdutt (Rose-Belle ju-jitsu ; 52kg) en 2’49’’ alors qu’il menait au score9 à 0.
Shane Deschambeaux était à un seul petit point d’unevictoire par « supériorité technique ». Dans la catégorie des 50kg,un seul homme a atteint ce seuil précédemment : le Rodriguais JosenJameer, en 2012 : 10 à 0 en 4’06’’ (ce qui correspond à un 12-0 en 5minutes). Shane Deschambeaux était parti sur la base d’un point toutes les 18ou 19 secondes, soit 10-0 en 3’07’’ (bien plus rapide que Josen Jameer), ouencore 16-0 en 5 minutes.
* Muqtadir Bhugaloo (Rose-Belle ju-jitsu ; 53,7 kg) batShane Deschambeaux (Club du Nord; 50kg) aux points 4 à 0.
* Nirvan Tahksheel Alleck (Rose-Belle ju-jitsu ; 50kg)bat Kevindra Sewdutt (Rose-Belle ju-jitsu ; 52kg) en 1’21’’ alors qu’ilmenait 5 à 0.

Au terme de cette compétition, Muqtadir Bhugaloo (championde Maurice 2016) se classe parmi les meilleurs « 54kg » de ladécennie en croche aux côtés d’Amit Niraj Jugmohansingh (le plus expérimentéavec 13 combats officiels), de Bhirsing Yudish Sookhoo (champion de Maurice2014, invaincu en 6 combats officiels), Johan Comolle (deux fois vice-championde l’océan Indien, 10 combats officiels en croche) et devant Jonathan Speville(qui avait été sélectionné pour participer aux 9èmes Jeux des Îles de l’OcéanIndien en 2015.

Shane Deschambeaux est pour sa part le meilleur« 50kg » qu’on ait vu depuis Josen Jameer Puisque ce dernier estmonté chez les « 54kg » puis les « 59kg », ShaneDeschambeaux est l’actuel n°1 de la catégorie « 50kg ».

Catégorie « 59 kg »

* Shandil Ramgutty (MJJF ; 59kg) bat NikeithBrambodary (BMA; 56,8kg) en 0’48’’ alors qu’il était mené 0 à 1.
* Grégory Marie (Club du Nord ; 56kg) bat NikeithBrambodary (BMA; 56,8kg) par supériorité technique 11 à 1 en 4’32’’.
Performance. Une seule fois auparavant, un compétiteur dela catégorie « 59kg » avait réussi à s’imposer par supérioritétechnique. C’était Guyliane Bandou en 2013 : victoire 10 à 0 en 2’35’’(équivalent à 19 à 0 sur 5 minutes).
* Grégory Marie (Club du Nord ; 56kg) bat Shandil Ramgutty(MJJF ; 59kg) aux points 4 à 1.

Catégorie « jusqu’à 77kg »

Trois compétiteurs issus de trois catégories différentes(« 65kg », « 71kg » et « 77kg ») sont regroupésici.

* Yohann Moonsamy (BMA; 69,9kg) bat Tushar Goodoory(Rose-Belle ju-jitsu ; 74kg) avant la limite alors qu’il était mené 0 à 1(temps de l’arrêt non communiqué).
* Rayan Proag (MJJF; 65kg) bat Yohann Moonsamy (BMA; 69,9kg)aux points 2 à 0.
* Rayan Proag (MJJF; 65kg) bat Tushar Goodoory (Rose-Belleju-jitsu ; 74kg) par étranglement en 2’07’’ alors qu’il menait 1 à 0.

Vice-champion de Maurice en 2013, alors qu’il n’avait que 15ans (record de précocité égalé pour un médaillé chez les seniors), Rayan Proagrevient chez les seniors (à 18 ans) et remporte son premier titre national encroche traditionnelle.
Pour information, le record de précocité pour un championparmi les seniors est 16 ans ! Il est co-détenu par deux messieurs :à Maurice, Guyliane Bandou ; à la Réunion : Sébastien Turpin.


Catégorie « jusqu’à 84kg »

* Jonathan Charlot (MJJF; 83kg) bat AkileshBanthooa (Club du Nord; 84kg) en 0’58’’ alors qu’il menait 3 à 0.
* Jean-Paul Azie (Club du Nord ; 82kg) bat StephanoBatour (BMA ; 74,9kg) en 2’39’’ alors qu’il menait 1 à 0.
* Jonathan Charlot (MJJF; 83kg) bat Jean-Paul Azie (Club duNord ; 82kg) aux points 5 à 0.
* Akilesh Banthooa (Club du Nord; 84kg) bat Stephano Batour(BMA ; 74,9kg) aux points 3 à 0.
* Jonathan Charlot (MJJF; 83kg) bat Stephano Batour(BMA ; 74,9kg) en 3’09’’ alors qu’il menait 6 à 0.
* Akilesh Banthooa (Club du Nord; 84kg) bat Jean-Paul Azie(Club du Nord ; 82kg) aux points 5 à 1.

Catégorie « jusqu’à 100kg »

* Jeff Ravina (MJJF ; 96kg) bat Keni Vardin (BMA ;95kg) en 3’24’’ alors qu’il menait 5 à 3.
* Keni Vardin (BMA ; 95kg) bat Selvyn Ramasawmy(BMA ; 87,8kg) en 3’41’’ alors qu’il menait 1 à 0.
* Jeff Ravina (MJJF ; 96kg) bat Selvyn Ramasawmy(BMA ; 87,8kg) en 1’32’’ alors qu’il menait 4 à 0.

L’expérimenté Jeff Ravina (déjà vice-champion de Mauriceet deux fois 3ème dans des compétitions indianocéaniques) obtientson premier national titre en croche. Il entre dans le top4 de la catégorie surla période 2006-2016 aux côtés des Réunionnais Loïc Bijoux, Mathieu Grondin etJohan Julienne.

Compte-rendu détaillé des trois championnats 2016 Réunion, Maurice et Océan Indien - Partie 2 - par jeronimo le 08/09/2016 @ 07:43


CHAMPIONNATS DE MAURICE 2016

Le 17 juillet 2016, un mois et demi après les championnatsde la Réunion du 22 mai 2016, c’est au tour de Maurice d’organiser seschampionnats nationaux de croche. Deux particularités à noter, par rapport à lacompétition réunionnaise :
- la présence de plusieurs compétitrices
- et une après-midi consacrée au deuxième style decroche : la croche bataille.

DAMES - CROCHE TRADITIONNELLE

Les premiers combats féminins de croche moderne ont débutésur l’île Maurice en 2012. Depuis, ce sont 31 dames réparties dans 7 catégoriesde poids qui ont participé aux différentes compétitions : 1 Malgache, 4Réunionnaises et 27 Mauriciennes ou Rodriguaises.


Catégorie « Jusqu’à 50kg »

* Nivesha Brambodary (BMA ; 48kg) bat Lucie ChristellePuddoo (BMA ; 50kg) en 2’20’’ alors qu’elle était menée 1 à 2.
* Nivesha Brambodary (BMA ; 48kg) bat DweeshadaRamgutty (MJJF ; 46kg) en 2’02’’ alors qu’elle menait 3 à 1.
* Lucie Christelle Puddoo (BMA ; 50kg) bat DweeshadaRamgutty (MJJF ; 46kg) aux points 3 à 1.

Catégorie « jusqu’à 59kg »

* Sneha Jogarah (BMA ; 56kg) bat Emilie Lenette(BMA ; 53,3kg) en 0’14’’ par clé de bras.
C’est le nouveau record de vitesse féminin de l’océanIndien toutes catégories confondues !
* Ranini Cundasawmy (BMA ; 49,5kg) bat Emilie Lenette(BMA ; 53,3kg) en 1’09’’ par supériorité technique (10 à 0).
C’est le nouveau record technique féminin de l’océanIndien toutes catégories confondues, et même messieurs et dames confondus !Cette performance correspond à un 43 à 0 en 5 minutes de combat ! A titrede comparaison, le record technique masculin, toute catégories confondues, quiest détenu par Olivier Elisabeth, est de 10-0 en 1’58’’ ; ce qui équivautà un 25-0 en 5 minutes. 
* Ranini Cundasawmy (BMA ; 49,5kg) bat Sneha Jogarah(BMA ; 56kg) en 4’16’’ par supériorité technique (10 à 0).

Catégorie « jusqu’à 65kg »

* Chandrine Perrine (MJJF ; 65kg) bat DarshikaDevi Khedoo (Rose-Belle ; 64kg) par forfait
* Aurore Lenette (BMA; 63,6kg) bat Darshika Devi Khedoo (Rose-Belle ;64kg) par forfait
* Chandrine Perrine (MJJF ; 65kg) bat Aurore Lenette(BMA; 63,6kg) en 1’30’’.

Hors classement, Ranini Cundasawmy (surclassée) a remplacéla compétitrice absente.

* Chandrine Perrine (MJJF ; 65kg) bat RaniniCundasawmy (BMA ; 49,5kg) par supériorité technique (10 à 0) en 2’42’’
Record technique féminin de la catégorie ;équivalent à un 18-0 si le combat avait duré 5 minutes.
* Ranini Cundasawmy (BMA ; 49,5kg) bat Aurore Lenette(BMA; 63,6kg) aux points 11 à 2.

Compte-rendu détaillé des trois championnats 2016 Réunion, Maurice et Océan Indien - Partie 1 - par Jeronimo le 03/09/2016 @ 09:08



CHAMPIONNATS DE LA REUNION 2016

Messieurs

Catégorie 59kg

* Sébastien Turpin (Grapplers Sud ; 58,5kg) bat DylanLatchimy-Anandy (Bois de Nèfles ; 56,3kg) par étranglement en1’52’’ alors qu’il menait 9 à 0.
Avec un seul point supplémentaire, Sébastien Turpinaurait pu s’emparer du record technique de la catégorie détenu par le lutteurmauricien Guyliane Bandou (10-0 en 2’35’’) depuis 2013 ... mais il a préféréabréger le combat.
* Dylan Latchimy-Anandy (Bois de Nèfles ; 56,3kg) batFarid Sidanbarom (Idée Verte, 59kg)par étranglement en 1’28’’ alors qu’il menait 4 à 0.

Catégories 59kg (surclassement) et 65kg

* Sébastien Turpin (Grapplers Sud ; 58,5kg) bat El-MirReale (AWCKJKDMV ; 64,6 kg) par clé de bras en 1’43’’ alors qu’il menait 3à 1
* Théo Payet (Grapplers Sud, 65kg) bat Farid Sidanbarom (Idée Verte, 59kg) parsupériorité technique (10 à 0) en 2’24’’
C’est la deuxième meilleure performance technique de cesdix dernières années réussie par un crocheur de 65kg. A noter que Théo Payetn’a que ... 15 ans ! Le record est détenu par Lewis Bordier (voirci-dessous).
* Lewis Bordier (AWCKJKDMV, 63,1kg) et Sébastien Turpin(Grapplers Sud ; 58,5kg) font match nul 2 à 2

Sébastien Turpin semble intouchable dans la catégorie59kg à la Réunion. Mieux : avec deux fois moins de combats que ses plusdangereux rivaux mauriciens, il fait désormais jeu égal avec le n°1indianocéanique de la catégorie : le lutteur Emmanuel Dookhit. Encoremieux : le jeune Sébastien Turpin est allé défier le champion de la catégoriesupérieure (Lewis Bordier) et a signé une victoire aux points en interclubspuis un match nul lors de ces championnats de la Réunion. L’avenir appartientdonc à l’élève de Rémi Chane-To (Grapplers Sud) soit chez lez 59kg, soit chezles 65kg ! 

Catégorie 65kg

* Théo Payet (Grapplers Sud, 65kg) bat El-Mir Reale(AWCKJKDMV ; 64,6 kg) en 2’00’’ alors qu’il menait 7 à 0.
* Lewis Bordier (AWCKJKDMV, 63,1kg) bat JulesVanpeperstraete (AWCKJKDMV ; 63,5kg) aux points 5 à 0.
* Jules Vanpeperstraete (AWCKJKDMV ; 63,5kg) bat ThéoPayet (Grapplers Sud, 65kg) en 0’44’’ alors qu’il menait 1 à 0.
* Lewis Bordier (AWCKJKDMV, 63,1kg) bat El-Mir Reale(AWCKJKDMV ; 64,6 kg) par supériorité technique 10 à 0 en 2’10’’.
C’est le nouveau record technique de l’océan Indien ;le précédent appartenait au judoka mauricien Pascal Laurent (12-2 en 5’00’’)..

Finaliste des 9èmes Jeux des Îles de l’Océan Indien (août2015), après avoir été le seul combattant de croche à mener au score contre lemultiple champion Antoine Delpuech, Lewis Bordier est enfin récompensé par un titre ... et un recordtechnique de la catégorie. C’est très encourageant pour la suite.Objectif : un premier titre international en croche !

Catégorie 71kg

* Wilfrid Sellaye (CLTS ; 71kg) bat Fabien Carron(Perform-Es ; 70,8kg) aux points 4 à 1.
* Pierrick Lombardie (Grapplers Sud ; 70,4kg) batMathias Voireau (Grapplers Sud ; 68,8kg) en 0’32’’ alors qu’il menait 2 à0.
* Wilfrid Sellaye (CLTS ; 71kg) bat Thomas Payet (IdéeVerte ; 67,8kg) aux points 1 à 0.
* Fabien Carron (Perform-Es ; 70,8kg) bat PierrickLombardie (Grapplers Sud ; 70,4kg) par clé de cheville en 1’08’’ alorsqu’il menait 3 à 0.
* Wilfrid Sellaye (CLTS ; 71kg) bat Mathias Voireau(Grapplers Sud ; 68,8kg) en 0’43’’ alors qu’il menait 2 à 0.
* Thomas Payet (Idée Verte ; 67,8kg) bat PierrickLombardie (Grapplers Sud ; 70,4kg) par étranglement en triangle en 1’02’’
* Fabien Carron (Perform-Es ; 70,8kg) bat MathiasVoireau (Grapplers Sud ; 68,8kg) par étranglement en 2’28’’
* Thomas Payet (Idée Verte ; 67,8kg) bat MathiasVoireau (Grapplers Sud ; 68,8kg) par supériorité technique 10 à 0 en2’33’’
C’est la deuxième meilleure performance technique de cesdix dernières années ; seulement devançée par le 10 à 0 en 2’07’’ réussipar le samboïste Aymeric Salambo en 2014.
* Wilfrid Sellaye (CLTS ; 71kg) bat Pierrick Lombardie(Grapplers Sud ; 70,4kg) par clé de nuque en 2’18’’
* Fabien Carron (Perform-Es ; 70,8kg) bat Thomas Payet(Idée Verte ; 67,8kg) par clé de nuque en 4’26’’ alors qu’il menait 1 à 0.

Wilfrid Sellaye établit deux nouveaux records lorsde ces championnats de la Réunion 2016 :
-        le plus de titres encroche : 5 fois champion de la Réunion (2008-2009-2010-2011 et2016) ; et même un 6ème titre (international) avec sa victoireaux 9èmes JIOI
-        et le plus de combatsvictorieux en croche : 29 (détrônant Lino Charlettine et ses 25 victoires).

Catégorie 77kg

* Allan Robert (Bois de Nèfles ; 77kg) bat FlorianMussard (Idée Verte ; 76,8kg) par clé de nuque en 2’24’’ alors qu’ilmenait 8 à 0.
* Anthony Lebreton (AWCKJKDMV ; 75,1kg) bat Tony Jacob(Perform-Es ; 73,6 kg) par clé de genou en 0’39’’
* Morgan Fontaine (Cercle Sudiste ; 73,3kg) bat AllanRobert (Bois de Nèfles ; 77kg) par clé de cheville alors qu’il était menéau socre 0 à 1.
* Florian Mussard (Idée Verte ; 76,8kg) bat Tony Jacob(Perform-Es ; 73,6 kg) par forfait (blessure au genou)
* Anthony Lebreton (AWCKJKDMV ; 75,1kg) bat AllanRobert (Bois de Nèfles ; 77kg) par clé de bras en 3’02’’ alors qu’ilmenait 3 à 0.
* Morgan Fontaine (Cercle Sudiste ; 73,3kg) bat TonyJacob (Perform-Es ; 73,6 kg) par forfait (blessure au genou)
* Anthony Lebreton (AWCKJKDMV ; 75,1kg) bat FlorianMussard (Idée Verte ; 76,8kg) par clé d’épaule en 3’40’’ alors qu’ilmenait 5 à 0.
* Anthony Lebreton (AWCKJKDMV ; 75,1kg) bat Morgan Fontaine(Cercle Sudiste ; 73,3kg) aux points 4 à 0.
* Allan Robert (Bois de Nèfles ; 77kg) bat Tony Jacob(Perform-Es ; 73,6 kg) par forfait (blessure au genou)
* Morgan Fontaine (Cercle Sudiste ; 73,3kg) bat FlorianMussard (Idée Verte ; 76,8kg) par supériorité technique (10 à 0) en 4’30’’

Finaliste des 9èmes Jeux des Îles de l’Océan Indien (août2015), après avoir été le seul à tenir la limite contre le champion de Francede jiu-jitsu et vainqueur de l’Open Internatinal de Paris, Anthony Lebreton estenfin récompensé par un titre régional. C’est très encourageant pour la suite.Objectif : un premier titre international en croche !

Catégorie 84kg

* Nicolas « Tico » Grondin (Cercle Sudiste ;81,6kg) bat Olivier Elisabeth (Bois de Nèfles ; 81,4kg) par clé de bras en0’43’’
* Brahim Leroux (Perform-Es ; 79,6 kg) bat Sully Morel(Grapplers Sud ; 78,1 kg) par supériorité technique 10 à 0 en 2’59’’.
C’est seulement la deuxième fois qu’un crocheur de cettecatégorie réussit une victoire par supériorité technique. Mais le recordappartient toujours à celui qui a précédé Brahim Leroux : le jiu-jitsukaDavid Courteaud (11-0 en 2’14’’) depuis 2011.
* Nicolas « Tico » Grondin (Cercle Sudiste ;81,6kg) bat Brahim Leroux (Perform-Es ; 79,6 kg) par clé de bras en 1’25’’
* Olivier Elisabeth (Bois de Nèfles ; 81,4kg) bat SullyMorel (Grapplers Sud ; 78,1kg) par étranglement arrière en 0’41’’
* Nicolas « Tico » Grondin (Cercle Sudiste ;81,6kg) bat Sully Morel (Grapplers Sud ; 78,1kg) par arrêt de l’arbitre(clé de bras bien engagée) en 0’35’’
* Brahim Leroux (Perform-Es ; 79,6 kg) bat OlivierElisabeth (Bois de Nèfles ; 81,4kg) aux points 2 à 0.

Le jiu-jitsuka Nicolas « Tico » Grondin (à nepas confondre avec son homonyme, le lutteur de Saint-Joseph champion de la Réunionde croche en 2013) fait une entrée fracassante en croche en battant avant lalimite le vainqueur des 9èmes Jeux des Îles de l’Océan Indien OlivierElisabeth. Nouvel objectif : un premier titre international en croche !


Catégorie 92kg

* Christopher Armouet (Bois de Nèfles ; 87,7kg) batVincent Mara (Grapplers Sud ; 91kg) en 1’08’’ par clé de nuque etétranglement alors qu’il menait 6 à 0.
* Olivier Vellayoudom (Cercle Sudiste ; 87kg) batMerrick Félicité (Bois de Nèfles ; 86,8kg) par clé de cheville en 0’42’’
Olivier Vellayoudom est seulement le quatrième crocheurde la catégorie 92kg à signer une victoire en moins d’une minute. Anecdoteamusante : sa victime du jour, Merrick Félicité, avait été le deuxièmecrocheur de cette catégorie à franchir ce seuil ... et il avait établi unnouveau record de la catégorie en 0’42’’ ! Exactement comme Olivieraujourd’hui ! Pour information, les deux autres crocheurs de moins de 92kgsous la minute sont : Yves « Charlie » Preira (double championde la Réunion 2008-2009) et Loïc Bijoux (double champion de la Réunion 2015 etdes JIOI 2015; actuel recordman de la catégorie en 0’32’’).
* Stéphane Payet (Grapplers Sud ; 86,7kg) bat VincentMara (Grapplers Sud ; 91kg) par clé de bras en 0’48’’
Stéphane Payet (issu des 84kg où il avait décroché lamédaille la médaille d’argent des JIOI 2015) devient le 5èmecrocheur victorieux sous la minute dans la catégorie 92kg.
* Christopher Armouet (Bois de Nèfles ; 87,7kg) batMerrick Félicité (Bois de Nèfles ; 86,8kg) par clé de nuque etétranglement en 1’56’’ alors qu’il menait 1 à 0.
* Olivier Vellayoudom (Cercle Sudiste ; 87kg) batVincent Mara (Grapplers Sud ; 91kg) par forfait.
* Merrick Félicité (Bois de Nèfles ; 86,8kg)  bat Stéphane Payet (Grapplers Sud ;86,7kg) par clé de bras (« aile de poulet » ou « kimura »)en 3’07’’ alors qu’il menait 2 à 1.
* Christopher Armouet (Bois de Nèfles ; 87,7kg) bat OlivierVellayoudom (Cercle Sudiste ; 87kg) aux points 7 à 3.
* Stéphane Payet (Grapplers Sud ; 86,7kg) bat OlivierVellayoudom (Cercle Sudiste ; 87kg) aux points 7 à 0.
* Merrick Félicité (Bois de Nèfles ; 86,8kg) batVincent Mara (Grapplers Sud ; 91kg) par forfait.
* Christopher Armouet (Bois de Nèfles ; 87,7kg) batStéphane Payet (Grapplers Sud ; 86,7kg) aux points 6 à 0.

Christopher Armouet remporte son premier titre de championde la Réunion en lavant sa seule défaite (subie en interclubs contre StéphanePayet). Il devance sur le podium le redoutable Olivier Vellayoudom (argent),son camarade de club l’expérimenté Merrick Félicité (champion de l’océan Indien2012 et vice-champion 2014) et Stéphane Payet (vice-champion des JIOI 2015)médaillés de bronze ex aequo. Nouvel objectif : un premier titreinternational en croche !


Catégorie 100kg

* Loïc Bijoux (Grapplers Sud ; 98,3kg) bat JonasHoareau (Cercle Sudiste ; 93,5kg) par supériorité technique 11 à 1 en4’48’’.

Mathieu Grondin blessé à la main est forfait.

Loïc Bijoux (déjà champion de la Réunion 92kg l’annéedernière, et vainqueur des 9èmes JIOI) monte de catégorie et remporte untroisième titre consécutif. Au passage, il devient le deuxième crocheur de cepoids à réussir une victoire par supériorité technique. Le record (datant de2012) reste toutefois la propriété de Mickaël Morel (triple champion de laRéunion 2011-2012-2013) qui a réussi la même performance en 4’20’’ (contre4’48’’ par Loïc Bijoux).

Avec ce nouveau succès (8 victoires officielles en croche,dont 7 avant la limite, à son palmarès), Loïc Bijoux s’impose comme le meilleur« 100kg » des dix dernières années devant l’absent du jour :Mathieu Grondin.

Compléter les statistiques - par Jeronimo le 03/09/2016 @ 09:07

Suite à un problème informatique, j'ai pris du retard dans l'actualisation des statistiques.

Il me reste à saisir :
- les 42 combats des championnats de la Réunion de croche 2016
- les 49 combats des championnats de Maurice de croche 2016 (30 en croche traditionnelle et 19 en croche bataille éducative)
- les 13 combats des championnats de l'océan Indien de croche 2016
- et, puisqu'à Maurice "la croche bataille éducative" est adoptée, une dizaine de combats supplémentaires qui avaient eu lieu dans ce style à la Réunion lors d'une formation d'arbitres, le 20 juin 2015 .

Au total : près de 110 combats !
Y'a du boulot !

DébutPrécédent10 pages precédentes [ 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 ] 10 pages suivantesSuivantFin

Ils soutiennent La Croche

Préférences


Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 153 membres


Connectés :

( personne )

Recherche




Visites

 615779 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Sondage

Votez pour votre sport préféré
 
La croche / Lutte
Muay Thaï / Muay Boran
Taïdo
Karaté Tai Jiquan
Yoseikan-Budo
Autres...
Résultats

Revue de presse

Haut