Contact

Association sportive et culturelle "Ligue de Croche"
île de la Réunion-France
 
Mail: -> Cliquez ici <-

 Plus...

.Téléchargez la codification authentique de la croche (dans son style de préhension uniquement)

Présentation

Ligue de Croche

Disciplines à la loupe

La Croche en détail

Rencontre avec...

Fermer Les compétiteurs

Fermer Les professeurs

Webmaster - Infos

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
20 Abonnés

Nouvelles


2005 l'année du "combat libre" à la Réunion - par Jeronimo le 14/01/2005 @ 02:18

Ce samedi 29 janvier 2005, la fédération de karaté kyokushinkaï organise une compétition (de karaté) à Saint-Benoit avec, pour la première fois : des combats de "free fight" ! Nous y serons, caméra au poing !

En février, ce sera au tour du comité de Lutte Contact de passer à la vitesse supérieure. Freddy Dambreville, le président, et Florent Bernard, recruteur émérite qui avait su convaincre nombre d'anciens pratiquants de jiu-jitsu brésilien et de sambo, avaient déjà organisé deux réunions en 2004. Quelques assauts (combats éducatifs) avaient même conclu les stages de formation. Mais en février 2005, ils comptent eux-aussi proposer de vrais combats.

Puis, en avril 2005, ce sera au tour de l'AS Lacroche, jumelée pour l'occasion avec Impact Réunion, de proposer une compétition inter-disciplinaire. L'objectif de ce Challenge sera d'offrir la possibilité aux pratiquants issus des différentes fédérations de se retrouver sur un même tatami.
Les karatékas seront les bienvenus. Les spécialistes de Lutte Contact aussi, bien évidemment. Mais aussi les lutteurs, judokas, jiu-jitsukas, boxeurs thaï, kick-boxeurs, samboïstes et ainsi de suite.

Une vaste campagne de démarchage va être entreprise pour intéresser un maximum de personnes. Expliquer les règles, convaincre les participants, avec en ligne de mire une récompense ... Une proposition sera en effet faite aux meilleurs.

La compétition du mois d'avril, conjointement organisée par Impact Réunion et l'AS Lacroche, sera en effet parrainée par Mathieu Nicourt (vainqueur de l'IFC XIII et double champion d'Europe de Vale Tudo) et Ian Freeman (organisateur de galas professionnels en Angleterre). Ceux qui auront été détectés et qui le souhaiteront pourront ensuite participer à un gala pro peut-être au mois de juillet 2005 !

FILA et MMA - par Jeronimo le 14/01/2005 @ 02:03

La Fédération Internationale de Lutte Amateur vient d'accorder à ses champions du monde et médaillés olympiques le droit d'avoir une licence professionnelle pour évoluer au sein du ... Pride Fighting Championship, la plus importante organisation mondiale d'Arts Martiaux Mixtes !

Cela signfie que tous les meilleurs lutteurs du monde (et pas seulement quelques "retraités" curieux d'essayer autre chose) vont désormais débarquer sur les rings du combat libre !

Déjà que la lutte apparaissait comme le sport le plus efficace dans ce style de compétitions inter-disciplinaires ...

Source : le site officiel du Pride
News

Résultats du K1 MMA du 31 décembre 2004 - par Jeronimo le 14/01/2005 @ 00:59

* Royce Gracie bat "Akebono" par soumission (clé de poignet) après 2'13" dans la 1ère reprise.



Le hawaïen Chad Rowan alias "Akebono", premier non-japonais à avoir atteint le grade de yokozuna en Sumo est aussi le plus grand et le plus lourd "grand champion" de l'histoire de ce sport. Après sa retraite, il a tenté un retour à la compétition dans la ligue de K1. Triste bilan : 5 combats, 5 défaites (dont 2 par KO). Face à Royce Gracie (triple vainqueur de l'UFC), c'était son premier combat libre. Encore une défaite ! Les 230 kg contre à peine 80 kg pour Royce n'auront rien changé. Sumo et Combat libre ne font pas bon ménage. On avait déjà vu ça dans le combat Emmanuel Yarborough (2m03, 272 kg) contre Daiju Takase (1m83, 77 kg). Le petit japonais avait ridiculisé l'énorme américain.
Royce Gracie n'a pas forcé. Cette victoire ne lui apporte rien sur le plan sportif; par contre, sur le plan financier ...


* Jérôme LeBanner et Bob Sapp font match nul.



Combat de titans dans des règles mixtes. Première reprise sous les règles du K1, deuxième sous celles du combat libre. Troisième : K1. Quatrième : combat libre. Chaque combattant a archi-dominé dans son domaine mais aucun des deux n'a été capable de conclure. Résultat : match nul.
On savait Bob Sapp capable de bien figurer en K1 (deux victoires par KO contre le célébrissime Ernesto Hoost) mais on ne savait rien du potentiel de Jérôme LeBanner en combat libre. Il peut le faire !


* Kazuyuki Fujita bat Karam Gaber Ibragim par KO après 1'07" dans la 1ère reprise.



Fujita a déjà épinglé de sacrés noms en combat libre (Mark Kerr et Ken Shamrock pour ne citer qu'eux). C'est un "cube". Il s'est même frotté aux meilleurs poids lourds actuels : tenant la distance contre Mirko "Cro-Cop" Filipovic (lors de la revanche) et étant à deux doigt de mettre KO Fedor Emelianenko. C'était un sacré challenge pour Karam Ibragim tout auréolé de sa victoire triomphale aux Jeux Olympiques (en lutte gréco-romaine, catégorie 96 kg) mais parfaitement novice en combat libre. On s'attendait à un combat de lutte entre l'ancien catcheur et le jeune lutteur ... mais on assista à un combat de boxe. Ibragim plus jeune et plus rapide envoie Fujita à terre sur un coup, le japonais dur-au-mal se relève, puis c'est à son tour d'expédier à terre l'égyptien ... qui lui ne se relèvera pas. Une déception !


* Masato bat Norifumi "Kid" Yamamoto par décision unanime (3-0)



Masato est le vainqueur de la deuxième édition du K1 Max réservé aux moins de 70 kg. Il fut aussi finaliste des 1ère et 3ème éditions. Son courageux adversaire issu du combat libre avait décidé de l'affronter dans les règles du K1.


* Musashi bat Sean O'Haire par KO après 0'44" dans la 2ème reprise.



Musashi est un karatéka de l'école seidokaikan. Il a été le finaliste malheureux des deux derniers K1 Grand Prix (2003, 2004), chaque fois battu aux points par Remy Bonjasky.


* Ray Sefo bat Gary Goodridge par TKO (arrêt de l'arbitre) après 0'24" dans la 1ère reprise.



"Big Daddy" Goodridge (ex-champion du monde de bras de fer) a trouvé avec qui parler dans sa "stratégie" habituelle du "je-te-rentre-dedans". Le maori Ray Sefo adore ça ! Le "à-toi-à-moi" n'aura duré que 24 petites secondes !


* Yoshihiro Nakao bat Don Frye par décision unanime des juges (3-0)



C'était une revanche après un no-contest. Don Frye n'est plus ce qu'il était. Après les UFC, durant sa carrière de catcheur, il a pris trop de muscles. Aujourd'hui, il est lourd et sans vivacité.


* Caol Uno bat Chandet Sorpantrey par soumission sur un étranglement après 0'19" dans la 2ème reprise.



Le thaïlandais, ancien champion du Lumpini, détenteur d'un palmarès impressionnant de 195 combats de muay thaï n'avait aucune expérience du combatlibre. Caol Uno était de son côté un champion de Shooto ... Résultat attendu.


* Yoshihiro Akiyama bat François Botha par soumission (sur clé de bras en extension) après 1'54" dans la 1ère reprise.



Ancien champion du monde poids lourd de boxe anglaise (IBF), François Botha effectue actuellement une carrière en K1. Cette fois, c'était dans les règles du combat libre. Totalement inexpérimenté, il s'est fait avoir par un judoka qui lui rendait plus de 30 kg.


* Bobby Ologun bat Cyril Abidi par décision unanime des juges.




* "The Predator" bat Kristof Midoux par soumission (sur une clé de cou) après 1'11" dans la 1ère reprise.

Résultats du Pride du 31 décembre 2004 - par Jeronimo le 12/01/2005 @ 19:25

Pour ne pas faire languir davantage les fans de combat libre, voici les résultats en commencant par les plus importants.

* Fedor Emelianenko bat Antonio Rodrigo Nogueira dit "Minotauro" par décision unanime (3-0)

Fedor Emelianenko confirme sa victoire de 2003 face à "Minotauro" et s'adjuge les ceintures unifiée de champion poids lourds du Pride FC et de vainqueur du tournoi Pride Grand Prix 2004.

* Mark Hunt bat Wanderlei Silva par décision partagée (2-1)

Mark Hunt, ancien vainqueur du K1 GP en 2001 mais inexpérimenté en combat libre (1 victoire, 1 défaite), arrache la décision face au champion incontesté du Pride FC catégorie "moins de 93 kg" : Wanderlei Silva. La différence de poids (96 kg pour Wanderlei Silva, 126 kg pour Hunt) aura fait la différence. Wanderlei Silva devra y réfléchir à deux fois avant d'aller défier les cadors de la catégorie supérieure.

* Takanori Gomi bat Jens Pulver par KO après 6'21" dans la 1ère reprise

Takanori Gomi (ancien champion de la ligue de Shooto) s'impose comme le combattant de l'année chez les "moins de 70 kg" après cette victoire sur l'ancien champion de l'UFC Jens Pulver.

* Dan Henderson bat Yuki Kondo par décision partagée (2-1)

Victoire plus serrée que prévue pour Dan Henderson (ancien champion de l'UFC dans sa catégorie et vainqueur du KOK 1999-2000) contre Yuki Kondo (ancien King of Pancrase). Henderson attend depuis longtemps une deuxième chance contre Wanderlei Silva pour le titre du Pride catégorie "moins de 93 kg".

* Mirko "Cro-Cop" Filipovic bat Kevin Randleman par étranglement après 0'41" dans la 1ère reprise.

Revanche expéditive de "Cro-Cop" contre Randleman qui l'avait privé, en un seul coup de poing, de la course au titre du Pride Grand Prix 2004. Maintenant que les pendules ont été remises à l'heure, "Cro-cop" va peut-être affronter Fedor Emelianenko ... Mais on parle auparavant d'un Filipovic vs Coleman ou d'un Filipovic vs Hunt en février. Serguei Kharitonov (demi-finaliste du Pride GP 2004) devancerait-il le croate ?

* Rulon Gardner bat Hidehiko Yoshida par décision unanime (3-0)

Pour son premier "combat libre", Rulon Gardner (champion olympique de gréco-romaine en 2000 face au "dieu de la lutte" Alexander Karelin) a réussi à battre la nouvelle idole du Japon Hidehiko Yoshida (champion olympique de Judo en 1992), pourtant bien plus expérimenté en MMA (mixed martial arts). Un bel avenir en perspective !

* Makoto Takimoto bat "Sentoryu" par décision unanime (3-0)

Champion olympique de Judo chez les moins de 81 kg, Makoto Takimoto bat le sumotori "Sentoryu", pourtant deux fois plus lourd que lui.

* Ryo Chonan bat Anderson Silva par soumission sur clé de cheville après 3'08" dans la 3ème reprise.

Ryo Chonan, représentant le shootfighting japonais (habitué des ligues Pancrase et DEEP) signe ici sa plus belle victoire en battant Anderson Silva, transfuge de la célèbre équipe Chute Boxe et adepte de muay thaï. Anderson s'était fait connaître en prenant le titre de Shooto catégorie "moins de 77 kg" à Hayato "Mach" Sakurai. Passé depuis chez les "moins de 84 kg", il a du mal à retrouver la même domination.

* Ryan Gracie bat Yoji Anjo par soumission (sur clé de bras) après 8'33" dans la 1ère reprise.

Ryan Gracie (frère de Renzo Gracie et cousin des Royce, Royler, Rickson et autres Rorion) a fait la démonstration que les attitudes de cette famille appartiennent déjà à une époque révolue. Son attitude anti-sportive l'a conduit à pousser l'arbitre et à ne pas relacher la pression lors de sa victoire par clé de bras contre le très limité Yoji Anjo. L'articulation a cédé : fracture.

* Choi Mu-Bae bat "Giant" Silva par soumission (clé d'épaule) après 5'47" dans la 1ère reprise.

Choi Mu-Bae, un lutteur coréen de classe internationale, a battu sans problème l'ancien basketteur Paulo Cesar "Giant" Silva (2m35) qui pesait pourtant le double de son poids.

* Ikuhisa Minowa bat Stefan Leko par soumission (clé de cheville) après 0'27" dans la 1ère reprise.

Ikuhisa Minowa (un japonais qui s'entraîne à la Brazilian top Team) bat Stefan Leko (l'un des tous meilleurs kick-boxeurs de la planète, habitué des K1 Grand Prix). Un classique du "grappler" (crocheur) contre le "striker" (frappeur) comme aux premiers temps des Ultimate Fighting Championships.

Du combat libre dans l'émission Stade 2 - par Jeronimo le 20/12/2004 @ 16:33

Dimanche 19 décembre 2004, Stade 2 a diffusé un reportage sur le combat libre au Brésil. Ce sport y est décrit comme le deuxième plus populaire du pays après le football.
On voit dans le reportage la Brazilian Top Team, de Rio de Janeiro, avec entre autres Ricardo Arona (triple champion de Lutte de Soumission à Abu Dhabi) et le professeur Mario Sperry (triple champion du monde de Jiu-Jitsu Brésilien puis double champion de Lutte de Soumission à Abu Dhabi).
Le journaliste raconte que cette forme de compétition s'est exportée aux Etats-Unis puis au Japon.
Différentes images illustrent ces propos.
On reconnaît Marcelo Giudicci (qui est d'ailleurs passé à l'Académie La Croche en 2002) lors d'un Vale Tudo au Brésil, quelques scènes tirées d'un vieux Ultimate Fighting Championship américain (ce qui indigne un neurologue et pousse un sénateur américain à vouloir interdire ce genre de rencontres) et, enfin, le plus haut niveau mondial actuel avec la finale du Pride Grand Prix 2003 au Japon : Wanderlei Silva contre Quinton "Rampage" Jackson.
En conclusion, il est dit que cela va bientôt arriver en France.
La Réunion pourrait même être le premier département à organiser une telle compétition pourvu que les autorités locales se montrent ouvertes à la nouveauté !

Vu dans Télémag - par Jeronimo le 17/12/2004 @ 14:21

Dans le magazine Télémag du 18 au 24 décembre, la Lutte Contact se voit offrir une page entière (la p.24).

L'article intitulé "Lutte Contact, assauts réussis" relate le regroupement qui a eu lieu le 28 novembre à Sainte-Suzanne (sous forme de stage de perfectionnement et de compétition de type "assaut", c'est-à-dire sans puissance, avec un maximum de contrôle). Il annonce également le prochain regroupement qui sera cette fois dédié aux combats inter-clubs.

Bonne chance aux organisateurs qui sont dans la ligne droite du développement des arts martiaux mixtes à la Réunion.

DébutPrécédent10 pages precédentes [ 421 422 423 424 425 426 427 ] SuivantFin

Ils soutiennent La Croche

Préférences


Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 156 membres


Connectés :

( personne )

Recherche




Visites

 635415 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Sondage

Votez pour votre sport préféré
 
La croche / Lutte
Muay Thaï / Muay Boran
Taïdo
Karaté Tai Jiquan
Yoseikan-Budo
Autres...
Résultats

Revue de presse

Haut